Au coeur des Grands Crus

A découvrir en chemin : Morey-Saint-Denis

1Un peu d'histoire

C'est en 1927 que Morey-en-Montagne devint définitivement Morey-Saint-Denis. Avec ses 1000 ha, Morey-Saint-Denis est une des plus petites appellations des grands vins de Bourgogne. Clos de Tart, Clos Saint-Denis, Bonnes-Mares (Les "bonnes mères Bernardines"), Clos de la Roche et Clos des Lambrays demeurent les plus réputés, même si on y aperçoit une fausse cabote. Ce clos fut la propriété de Camille Rodier, fondateur de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin.

Très dispersé, le bourg se divise en trois parties. Le vieux village au cœur du vignoble, un quartier neuf à l'entrée de la combe qui entaille la montagne et un second quartier neuf à l'est de la grande route.

Inspiré du livre "Curieux de Côte-d'Or" de André Beuchot.
Vignes du Clos de la Roche
Clos Saint-Denis

2Le vieux village

L’église reconstruite en grande partie au fil des siècles, conserve une chapelle cistercienne XIIIe, le chœur actuel. On lui ajouta la tourelle sud au XVe, époque où elle fut fortifiée permettant aux habitants de s'y réfugier. Les modifications se poursuivirent au XVIIIe. La nef fut reconstruite, dotée de stalles en bois, tandis que la nouvelle façade de style grec arborait des ailerons en volutes surmontés de vases.

Au gré des rues, on découvre l'ancienne mairie école, la maison Morizot du XV-XVIe reconnaissable à sa tourelle, la demeure belle époque du domaine Rémy, le cellier de Saint-Denis, le domaine du Clos des Lambray et son parc XVIII-XIXe, la maison des Templiers, le vieux four banal, le pigeonnier carré XVIIIe surmonté d'un lanternon du domaine Dujac et des vieilles demeures et maisons de maîtres du XVIe au XIXe, l'une possédant d'intéressants communs ornés de bustes de chevaux en bronze. Une de ces demeures, située près de l’église, a été la propriété du mathématicien Gaspard Monge. Ancienne cuverie abritant un pressoir au XVIIIe, le castel de très-Girard fut transformé en hôtellerie. Le domaine du Clos du Tart XVIe, ancien cellier médiéval des Bernardines fondé au XIIe, conserve toujours un majestueux pressoir perroquet à roue et deux étages de caves voûtées superposées aménagées au milieu du XIXe.

Au sud du village, le domaine XVIII-XIXe de la Bussière ou "Petite Bussière", ancien logis et cuverie de l'Abbé de Cîteaux, garde toujours une chapelle.

Dans le cimetière surveillé par une croix en métal, on remarque contre un mur les stèles XIXe sculptées de deux prêtres. Plusieurs autres croix en pierre sont parsemées sur le territoire, la plus intéressante devant l'église.

 

En grimpant vers le nord-ouest, on arrive au village "haut" veillé par une petite Vierge abrité sous un oratoire. Derrière les maisons s'ouvre la combe de Morey  bordée de carrières en rive gauche. Les randonneurs qui remontent le vallon arrivent à un escalier qui se faufile jusque sur la crête. Plus loin, la ferme de Buère est désormais convertie en centre équestre.

 

Inspiré du livre "Curieux de Côte-d'Or" de André Beuchot.
Eglise de Morey-Saint-Denis
Intérieur de l'église
Vierge

3Le petit "Château Ponsot"

Au nord, dans la première partie de votre circuit, le minuscule château Ponsot niché sur les hauteurs, surveille ses vignes. Son histoire est singulière. Au début du XIXe, Étienne Liébaut décide de construire une maison à Morey-Saint-Denis et s’inspire de la façade du château du Clos de Vougeot. Ainsi, sa maison, située route des Grands Crus (N° 35) comporte-elle deux tours carrées et un corps de bâtiment entre les deux. Propriétaire du Clos des Monts Luisants, Étienne Liébaut décide ensuite d'édifier, en 1852, une "cabote" sur les plans réduits de sa propre maison. Ainsi naquit celui que l'on appelle dans le village, le "Petit Château". En 1872, William Ponsot, dont la famille habite alors le château de Saint-Romain, lui achète son Clos de vigne et le "Petit Château" qui y trône en haut du coteau, curieusement semblable à une réduction de celui de Saint-Romain ! Pourtant, en suivant le cheminement historique, on doit plutôt dire que cette " cabote de luxe" est une reproduction en miniature de la façade du château du Clos de Vougeot !

 

Inspiré du livre "Curieux de Côte-d'Or" de André Beuchot.
Le petit château Ponsot

A découvrir également en chemin sur ce sentier