GR 2 Au fil de la Seine

A découvrir en chemin : Fiche 2 - De Plombières à Etaules

1Darois

Entre les points 7 et 8 du descriptif.

Le  village est surtout connu pour ses usines d'avions et sa piste d'aviation. Initialement dénommé aérodrome de Dijon/Val-Suzon, il est inauguré le 5 mai 1957 par le Chanoine Kir, maire de Dijon.

Au cœur du village, l'église XVIIe Saint-Martin fut construite sur l'emplacement d'un édifice plus ancien. Elle ne manque pas de charmes avec son porche protégeant l'entrée. Le cimetière s'étend sur le côté de l'édifice. Autrefois, la couche de terre du plateau était si fine, que les paroissiens avaient de gros problèmes pour enterrer leurs morts. Un jour, les reliques de Saint-Germain d'Auxerre revenant de Ravenne, vinrent à passer par Darois. On fit faire le tour de l'église à la châsse et, depuis ce jour, la couche de terre est devenue suffisante.

Les femmes devaient jurer autrefois en rejoignant le lavoir XIXe installé fort loin, en contrebas du village. Adossé au  flanc d'un des bras de la combe Chênau, il abrite sous sa toiture de laves, une fontaine d'où jaillit une eau claire envahissant parfois complétement la construction.

Pour en savoir plus sur Darois : http://www.echodescommunes.fr/commune_cote-dor_darois_224.html

Eglise de Darois
darois_lavoir.jpg

2Eglise d'Etaules

Dans le village d'Etaules.

Dans le bourg, l'église paroissiale Saint-Barthélémy est surmontée par la fine flèche en cuivre de son clocher. Au XIe ou XIIe siècle, on ne trouvait ici qu'une chapelle qui dépendait de l'église de Darois. Jusqu'au XVe, une seule seigneurie réunissait les deux villages appartenant au chapitre de la Sainte-Chapelle de Dijon.

Eglise d'Etaules

3Lavoir d'Etaules

Point 9 du descriptif.

En descendant la combe "à la Mairie", on admire à 700 m un beau lavoir XVIIIe et sa source abritée sous un édicule XVIIIe couvert de laves. 

etaules_lavoir.jpg

A découvrir également en chemin sur ce sentier