Autour du Clos Vougeot

A découvrir en chemin : Vougeot

1Clos de Vougeot

Vougeot est la plus petite commune de la Côte viticole, mais non la moins connue. Le Clos de la Perrière et surtout le Clos de Vougeot participent à sa renommée. Fondé au XIIe par les moines de Cîteaux et fixé dans ses dimensions définitives avant le XVe, le château des XII-XVIe abrite salons Renaissance, cuverie, cellier roman surmonté d'un dortoir et quatre pressoirs majestueux du XVIe à balancier figurant parmi les plus grands de Bourgogne, formant un ensemble unique au monde. 

Le clos accueille aussi le château de la Tour du XIXe. En 1820, le Clos de la Perrière, planté en pinot blanc, ne faisait qu’un hectare. Il fut agrandi en ajoutant une carrière utilisée en décharge publique, remblayée au milieu du XXe seulement. 

Clos de Vougeot
Château de la Tour

2Grotte de rocaille

Jusqu'au début du XXe, un château de style néoclassique se dressait au village. La propriété comprenait également un chalet planté dans le parc qui s’étendait jusqu’à la ligne de chemin de fer, une glacière et une grotte de rocaille. En 1938, à la mort de Marie-Adèle Berligam, dernière propriétaire, le château fut démoli faute d’acquéreur. Une déviation de la route nationale passera sur son emplacement en 1955. Actuellement, il ne reste, à l'ouest de la route, que l’orangerie, les caves, la grotte de la source alimentée en eau par un aqueduc souterrain au XIXe. De l'autre côté, à l'est, on retrouve une partie du parc entouré de mur. Il accueille toujours une grotte de rocaille et, à l'extrémité est, un joli pavillon avec tour.

Grotte de rocaille

A découvrir également en chemin sur ce sentier